• Le PG24, dans le cadre de son accord départemental signé avec EELV24, affirme sa liberté de positionnement pour le second tour tout en respectant les choix politiques respectifs d' EELV 24.
     
    Notre volonté est de continuer au delà de ces élections, avec ce partenaire et l'ensemble des autres forces situées à la gauche du Parti Socialiste,un travail de fond en Dordogne pour construire progressivement la recomposition et le renouveau indispensables de la gauche, centrés sur le double enjeu de l'écologie et de la justice sociale.
     
    Nous réaffirmons que le Parti de Gauche de Dordogne, fidèle au respect de ses électeurs et de nos engagements
    ne soutiendra aucun parti, n'accordera aucun désistement politique négocié dans le cadre des départementales 2015.
     
    Nous faisons totalement confiance à nos électeurs, que nous remercions vivement, pour effectuer librement et sereinement (sans consigne) les bons choix démocratiques au deuxième tour dans leur canton, en exprimant leur défiance aux candidat(e)s soutenant la politique d'austérité du gouvernement et les mesures affaiblissant le Département, précarisant l'emploi ou contribuant à casser l'indispensable solidarité humaine, entre les territoires. 
     
    Le PG24 prône aussi d'amplifier la mobilisation citoyenne dans les urnes dans tous les cantons, et apportera sa forte contribution à la lutte contre le FN présent dans dix cantons au second tour. La présence de ce parti n'est pas souhaitable au Conseil Départemental.
     
    Les co secrétaires Départementaux PG24
    Jean Lacassagne et Françoise Lacombe
    Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • COMMUNIQUE DU PARTI DE GAUCHE DORDOGNE

    17 février 2015

     

    Le PARTI DE GAUCHE DORDOGNE, en tant que MEMBRE DU FRONT DE GAUCHE,  dénonçe l'utilisation abusive de l'étiquette  FRONT DE GAUCHE par monsieur Armand ZACARRON, qui a fait alliance avec la majorité présidentielle pour se présenter aux élections départementales dans le canton de Prigonrieux-Pays de la Force.

     

     

    En effet, le Front de Gauche est représenté en Dordogne par le Parti de Gauche, Ensemble, Socialisme et République, la Gauche Unitaire, et enfin le Parti Communiste. M. Zaccaron, qui est est membre du Parti Communiste, ne peut se revendiquer que de cette seule appartenance. 

    Le Front de Gauche n'a passé aucun accord avec la majorité présidentielle. M. Zaccaron n'a donc aucune légitimité à engager sous quelque forme que ce soit le Front de Gauche dans une démarche isolée d'alliance avec le Parti socialiste, et que le PG24 condamne fermement.

     

     

    Françoise LACOMBE & Jean LACASSAGNE

     

    Co-Secrétaires départementaux

     

    PARTI de GAUCHE (membre du FRONT de GAUCHE DORDOGNE).

    Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • COMMUNIQUE DU PG 24

    L’avantage de la cohérence et d’une construction politique claire, basée sur le contenu et les convictions, c’est que lorsque le Parti Socialiste Dordogne tente de faire pression -dans le dos du PG- sur le tête de liste Vivre Mieux à Bergerac (EELV/PG/NPA/POc/Sté civile), alors que nous avons déterminé ensemble, et dans le respect de chaque composante, notre position de second tour (voir communiqué de la liste), la cohérence l’emporte sur le plat de lentilles ! Arrogants et méprisants il y a quelques jours lorsqu’ils pensaient improbable une fusion des deux listes de droite face à la leur, le PS et le PC sont aujourd’hui moins fiers et réclament notre soutien, entre invectives et accusations. Qu’ils se débrouillent donc seuls à convaincre les 7% d’électeurs et électrices qui nous ont fait confiance qu’ils se soucient d’avantage de « la transition écologique et sociale indispensable à notre avenir » que de leurs places au conseil municipal ! NOUS NE SOMMES PAS A VENDRE, L’AUTONOMIE NE SE MONNAYE PAS ET LE PARTI DE GAUCHE DORDOGNE, EN TOUTE COHÉRENCE, LA REVENDIQUE HAUT ET FORT !

    Laure Zudas – Co-secrétaire départementale du PG 24

    Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Suite à l'article d'Eric Lagrave du 26 septembre dernier, intitulé "Front de Gauche : rien n'est encore décidé", le Parti de Gauche du bergeracois souhaite apporter aux lecteurs du Démocrate les précisions suivantes :
    > >>
    > >> Le Front de Gauche est une alliance de 9 partis, parmi lesquels figurent notamment le Parti Communiste Français, le Parti de Gauche et la Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique (FASE), tous trois représentés à Bergerac.
    > >>
    > >> À ce titre, les propos de Claude Lhaumond, membre du PCF en Dordogne, sont inexacts et n'engagent que le PCF et non l'ensemble du Front de Gauche.
    > >>
    > >> D’une part, "l'assemblée départementale du 30 septembre" n'est pas une "assemblée du Front de Gauche", mais bien celle du PCF, où seuls les militants communistes seront appelés à se prononcer sur la stratégie de leur parti pour les municipales.
    > >>
    > >> De même, Cédric Zapera n'est en rien trésorier de la fédération départementale Front de Gauche, car cette fonction n'existe pas au Front de Gauche, il est en revanche trésorier départemental du PCF Dordogne.
    > >>
    > >> Pour notre part, au Parti de Gauche, notre position sur les municipales a déjà été clairement exprimée, notamment par la voix de notre co-président Jean-Luc Mélenchon, en faveur de listes autonomes vis-à-vis du PS, à minima dans les villes de plus de 20 000 habitants. Ce choix est partagé en Dordogne, comme au plan national, par une partie de nos partenaires du Front de Gauche.
    > >>
    > >> Mais au-delà du positionnement stratégique des partis composant le Front de Gauche, nous souhaitons que les citoyen-nes, syndicalistes de toutes obédiences, membres et sympathisant-es du Front de Gauche, membres d'organisations de gauche et de la société civile qui ont choisi de nous faire confiance lors de l’élection présidentielle aient leur mot à dire.
    > >>
    > >> C’est pourquoi le Parti de Gauche propose de construire ces listes autonomes avec toutes les bonnes volontés à gauche (citoyen-nes, militant-es associatifs, politiques, syndicalistes et société civile) qui souhaitent rompre clairement avec les politiques d’austérité gouvernementales, aussi inopérantes que mortifères pour nos communes.
    > >>
    > >> Les électeurs et électrices de Dordogne, toutes celles et ceux, frappés de plein fouet par la "logique austéritaire", doivent pouvoir construire et choisir une alternative sérieuse et
    > >> responsable avec nous. C’est ce que nous comptons leur proposer, notamment à Bergerac.
    > >>
    > >> Nous souhaitons pour cela qu’un positionnement collectif se décide au sein du Front de Gauche, avec toutes ses composantes en Dordogne, car l'attente citoyenne est grande de voir, à Bergerac, comme dans l'ensemble de la Dordogne, le renouveau d'une vraie gauche, porteuse de transformations et de reconstructions sociales et écologiques.
    > >>
    > >> Le Front de Gauche, dans son ensemble, a le devoir d'y répondre.
    >
    > Margaret Méchin et Michel Cardeillat
    > Co-secrétaires du comité du Parti de Gauche en Bergeracois
    > Contact : pg24@lepartidegauche.fr

    >

    Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  Périgueux le 18 Juin 2013

     

    COMMUNIQUE DE PRESSE DU PARTI DE GAUCHE DORDOGNE

       

    Le 5 juin 2013, des militants d’extrême-droite ont assassiné Clément Méric, syndicaliste, étudiant et militant antifasciste. Ce meurtre odieux s’inscrit dans la suite des nombreuses agressions commises par des groupes d’extrême-droite ces derniers mois. Cete situation intolérable exige des actes forts qui stoppent définitivement la propagation de ces idées et pratiques nauséabondes.

    La banalisation du FN et de ses idées xénophobes et racistes, l’exclusion, le rejet de l’autre, la fermeture des frontières, la désignation de boucs émissaires, la dénonciation de l’immigration comme responsable de tous les maux sont des attitudes qui conduisent au pire.

     Le Parti de Gauche Dordogne appelle les citoyennes et citoyens et l'ensemble des organisations associatives, syndicales et politiques qui sont conscientes du danger que constitue l'extrême droite et ses commandos fascistes, à s'unir pour rendre hommage à Clément, à ses engagements syndicaux et antifascistes et pour éliminer la haine fasciste, Samedi 22 Juin à Périgueux - Arbre de la Liberté (11h).

     

    Laure Zudas et Jean-Jacques Manzanera

    Co-secrétaires départementaux du parti de Gauche Dordogne

      

     

    Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique