• Dordogne : un militant du Front de gauche porte plainte suite à des injures sur Facebook

    Le Front national prétend être un parti républicain. Cependant, force est de constater que certains qui s'en réclament ont une idée très spéciale de la République... Une république qui autoriserait les insultes, mais aussi les menaces ("Vive Marine et quand on sera au pouvoir, on s'occupera de vous !!!!").

    Nous voila obligés de rappeler la devise de la République Française : liberté, égalité, fraternité.

    Si l'on ajoute les propos racistes tenus récemment par plusieurs candidats du Front National aux élections départementales, le moins qu'on puisse dire est que ce parti attire (allez savoir pourquoi...) des gens qui ont un rapport lointain avec la République. Que cela serve de signal d'alarme aux esprits un peu perdus qui pouvaient se laisser tenter par un vote de colère ou de désespoir : ils ne doivent pas aider ce parti à étendre son influence néfaste.

    Sur Sud-Ouest, le 16/03/2015

     

    Investi dans la campagne des élections départementales sur le canton de Périgueux 1, l'homme a été, entre autres, la cible de propos homophobes postés sur les réseaux sociaux

    Lundi après-midi, un militant du Front de gauche, investi dans la campagne électorale sur le canton de Périgueux 1, a porté plainte au commissariat de la ville pour "injures publiques envers un particulier par paroles écrites ou moyens audiovisuels".

     

    Sur son compte Facebook, un certain "Dordogne Alex" a tenu à son encontre des propos homophobes. Il l'a en outre traité de "collabo islamiste", de "traître à la France".

    "Vive Marine"

    Se réclamant des idées du Front national, l'internaute a même ajouté, menaçant : "Vive Marine et quand on sera au pouvoir, on s'occupera de vous !!!!" Et de conclure : "On fera pas les mêmes erreurs que dans le passé et cette fois, on y arrivera !"

    Dans un communiqué, les candidats du Front de gauche de Périgueux 1 observent que ce type de propos, tout comme les agressions physiques à l'encontre des militants communistes et progressistes, tendent à se multiplier en France.

    Qualifiant ces actes de "comportement nauséabond", ils promettent de s'y opposer fermement : "Nous ne nous laissons pas intimider", écrivent-ils.

    Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :